Fermeture des facultés de médecine : Une forte délégation de la notabilité de Bandundu chez Muhindo Nzangi pour plaider la cause de l’Uniband

Une délégation des ressortissants de l’espace grand Bandundu, conduite par le gouverneur Willy Itsundala a été reçu le jeudi 21 octobre 2021 chez le ministre national de l’ESU, Muhindo Nzangi. Objectif, faire un plaidoyer pour la cause de la faculté de médecine de l’université de Bandundu, frappée par la mesure de non viabilité.

Une faculté de médecine créée pour désengorger celle de l’université de Kinshasa, et dessert à ce jour, non seulement la ville de Bandundu mais aussi les provinces du Kwango et de Maï-Ndombe qui n’ont pas encore d’universités organisant les enseignements en médecine.

Très réceptif, le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Muhindo Nzangi qui s’est monté très ouvert à la main tendue, dit prendre bonne note.

Rappelons que le gouverneur du Kwilu Willy Itsundala a à l’occasion, réintégré son engagement et détermination à viabiliser cette faculté de médecine de l’Uniband selon les exigences de l’ordre de médecin.

Pendant ce temps, plus de 300 diplômés de la faculté de médecine de l’université de Bandundu sont bloqués par l’ordre des médecins pour prêter serment sans fondement valable.

Pour rappel c’est à l’issue des assemblées générales tenues à Lubumbashi dans le Haut-Katanga, que le Ministre avait décidé de fermer plusieurs facultés de médecine à travers le pays pour entre autres la non viabilité et le manque des cliniques Universitaires.

David Mayele

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 − 24 =