Guère à l’Est : Les 3 jours de deuil national seront clôturés ce lundi avec le feuilleton sur la solidarité nationale (Présidence de la République)

Les efforts de guerre amorcé à l’Est de la République Démocratique du Congo n’exclut nullement, les rituels traditionnels d’une situation vertigineuse ou soit malheureuse. C’est dans ce sens où le premier citoyen de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est résolu lors de la 79ème réunion de conseil des ministres du samedi dernier, de décréter 3 jours de deuil national en hommage aux victimes de Kishishe à partir du samedi 3 décembre 2022.

« C’est dans le cadre le plus ferme, le massacre de plus d’une centaine des compatriotes à Kishishe, dans le territoire de Rutshuru, victime de la barbarie des terroristes du M23 et des éléments de l’Armée rwandaise. Cela est une preuve supplémentaire des atrocités ces terroristes qui excellaient déjà dans la violation des droits de l’homme et dans la commission des crimes des différents ordres. En leur mémoire, le Président de la République a chargé le gouvernement de décréter trois jours de deuil national à observer à partir de ce samedi 03 décembre 2022, les drapeaux seront mis en berne sur tout le territoire national durant cette période. », a-t-il déclaré.

Le chef de l’Etat a tout de même encouragé le Premier ministre, chef du Gouvernement et ces membres à prendre des dispositions pour apporter une assistane aux populations touchées par ce massacre.

Dans le même ordre, le Président de la République a demandé à la ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des Sceaux d’ouvrir sans délai une enquête au niveau interne et en même temps, d’œuvrer en faveur d’une enquête internationale pour faire la lumière sur ce crime de guerre commis précédemment.

« Je lance un message de compassion et de solidarité aux familles et aux communautés touchées directement par ce drame. Ces trois journées de deuil seront clôturées le lundi 05 décembre 2022 avec le feuilleton sur la solidarité nationale qui aura lieu au studio Maman Angeby de la RTNC et qui permettra de mobiliser les ressources supplémentaire pour la réponse humanitaire que conduit le ministre de la Solidarité nationale », a précisé Le Président de la République.

Pendant ce temps, les membres des communautés touchées par ces affres de guerre, se sont retirés des pourparlers de Nairobi accusant l’inefficacité du système de défense du pays, concernant une intervention musclée en vue de barrer route à ce désagrément.

Paul Zaïdi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
22 − 4 =