Hydrocarbures : Didier Budimbu prend part à la 27 ème édition de Africa Oil Week à Dubaï

Le séjour de travail du ministre des Hydrocarbures Didier Budimbu dans cet État fédéral de 7 émirats revêt d’une importance capitale pour la République démocratique du Congo en particulier et le monde en général.

La RDC, par son secteur des hydrocarbures, dispose de belles opportunités pouvant booster l’économie planétaire. Jusque-là, elle n’a utilisé que 4% de ses réserves en terme des hydrocarbures et du gaz.

En conséquence, un appel d’offres sera lancé au mois de janvier 2022 par le truchement du ministère des Hydrocarbures dans la perspective d’attribuer des blocs pétroliers.

Un des poumons du monde en cette matiere, elle renferme les plus grandes tourbières (gisements en grande quantité exploitable) au niveau du parc national de la Salonga en plus des autres situées au centre du Bassin Congo s’étendent sur 135 500 km2.

Lesquelles stockent 350 milliards des tonnes de carbone, l’équivalent de trois ans d’émission mondiale.

Ces tourbières sont d’une importance capitale dans la régulation du climat grâce à leur grande capacité de stockage du dioxyde carbone. Ce qui justifie l’intérêt de l’appel d’offres sur la mise en vente des blocs pétroliers.

« Ces derniers ne concernent en aucun cas les gisements du parc de la Salonga » a dit le ministre Didier Budimbu au sortir d’un atelier aux Émirats arabes unis.

Rédaction/ Presse des Hydrocarbures

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
3 + 20 =