Insécurité à l’Est : À Kasindi, les confessions religieuses implorent la grâce divine pour le retour de la paix

Face à l’allure chronique de l’escalade de l’insécurité à l’Est de la RDC en ce qui concerne notamment les territoires de Beni et Irumu dans la province du Nord-Kivu et l’Ituri, les forces vives noyau du groupement Basongora en étroite collaboration avec les autorités politiques et administratives de Kasindi ont organisé un culte d’action de grâce en guise de la pacification des agglomérations où l’activisme des rebelles Ougandais ADF pèse jusqu’à ces jours.

La rencontre s’est déroulée ce mercredi 28 avril 2021 à l’esplanade du parking public et marché des bananes de Kasindi, situé au quartier Congo-ya-sika.

Sous l’encadrement musclé des éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC), tout à débuté par une marche dite « Prophétique » au rythme de la fanfare à partir du temple de l’église 8èm CEPAC-Lubiriha, destination vers la RN4 en passant par le carré douanier avant de rejoindre le lieu initial de ce programme religieux.

À l’esplanade de cet espace public, tout le monde est habillé en tenue blanche, un signe de la nécessité de la paix durable dans la région.

Ce culte d’action de grâce avait comme thème ; « Kwa ajili ya inchi ya kidemokrasia ya congo, Mungu hata nyamaza », traduit littéralement en français « Dieu ne gardera pas son silence pour la cause de la République Démocratique du Congo », tiré du livre du prophète Esaïe chapitre 62, verset 1.

Il faut signaler que lors du déroulement de cette activité, les portes des boutiques, magasins, agences en douane et bureaux de l’administration publique ont été fermés y compris les écoles du centre de Kasindi.

Paul Zaidi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
9 − 3 =