Kinshasa : La dette du gouvernement provincial auprès des banques s’élève à 24.068.476.45 USD (Ministre des Finances)

La dette du gouvernement provincial de Kinshasa auprès des banques commerciales privées et des tiers, s’élève à 24.068.476.45 USD, selon le ministre provincial des Finances, Jean Ngoyi Mvunzi, qui s’exprimait devant les députés provinciaux, lors de la plénière dirigée par le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa (APK), Godefroid Mpoyi Kadima.

L’autorité provinciale répondait à la question orale avec débat lui adressée par les députés Lucie Nsiane et Peter Kazadi, sur la mauvaise gestion des finances de la ville de Kinshasa, ainsi que sur le détournement d’environ de 485.000 dollars.

Répondant à la question du député Lucie Nsiane, celle de donner, avec des chiffres à l’appui, la situation de l’endettement de la ville de Kinshasa auprès des banques et autres, le ministre des Finances a démontré que la situation à la banque UBA fait d’une dette de 17.793.659 dollars dont 500.000 dollars américains remboursés, à Afrilands bank sur 1.469.559 dol ,895.866 ont été remboursés, chez TMB sur 2.500.000 $, 1.280.000 $ ont été remboursés, à Equity BCDC sur 2.959.588.785.15 Francs congolais, 2.343.007.784 ont été remboursés.

Quant à l’évaluation des emprunts antérieurs à la gestion actuelle de la ville et ceux contractés, le ministre a fait savoir que, le tout, certifié à la date du 4 novembre 2020, se chiffre à 83.948.632.49 dollars américains.

M. Ngoyi Mvunzi a noté que les recettes propres de la ville de 2018 à 2021 a connu une progression positive en dépit de quelques difficultés rencontrées. « En 2018, une année de départ, les réalisations des recettes sont portées à 62,67% en 2019. En 2020, les réalisations sont tombées à 35,27%, soit une baisse 33,20% par rapport en 2019», a-t-il expliqué.

Pour le ministre des Finances, au premier semestre de l’année 2021, les réalisations remontent à 23,43% en dépit des efforts consentis par les différents services, affirmant d’une manière générale que les recettes ont connu un accroissement significatif depuis 2018.

Impact négatif de la Covid-19 au trésor urbain

Par ailleurs, le ministre des Finances, Jean Ngoyi Mvunzi a laissé entedre que la pandémie de la Covid-19 fait partie des autres préoccupations qui ont impacté le trésor urbain.

Il a, à cet effet, évoqué, l’impact négatif que cette maladie a causé sur la mobilisation des ressources en faveur du trésor public

Un délai de 72 heures accordé au ministre provincial des Finances pour répondre à la question de 500.000 USD volés

Un délai de 72 heures a été accordé au ministre provincial des Finances et économie pour éclaircir les députés provinciaux sur les préoccupations lui adressées par les députés Peter Kazadi et Samy Kalonji sur les impôts d’innovation des parkings, le choix du prestataire dans des projets de la ville de Kinshasa, ainsi que sur le vol de 500.000 USD auprès du comptable du gouvernement provincial.

Selon le ministre, « le vol a été perpétré au moment où le comptable était chez lui à la maison, les enquêtes ont démontré que les trois policiers commis à la garde dont une femme, ont emporté cet argent », ajoutant que la police judiciaire est à leur poursuite, afin qu’ils soient arrêtés pour établir les responsabilités.

Rédaction/ ACP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 ⁄ 4 =