Lomami : Grève à la DGRLO, la société civile menace de décréter la désobéissance fiscale

L’ultimatum est donc lancé à l’exécutif provincial sortant de Lomami par rapport à la grève des agents de la Direction Générale des Recettes, lancé depuis vendredi 10 Juin 2022 à Kabinda par les agents et cadres. Le Coordonnateur du cadre de concertation de la société de Lomami déclare être indigné par la gestion opaque, le manque de la redevabilité constaté depuis l’existence de cette régie financière et enfin l’irrationalité dans la canalisation des fonds mobilisés tout ce temps.

Dieudonné Ngoyi Kiuma dit Muana à Muntu invite le Gouverneur sortant au rétablissement de l’ordre à la DGRLO en payant les arriérés et d’améliorer les conditions socio-économiques des agents et cadres de la DGRLO mais aussi des agents du gouvernorat et des cabinets ministériels qui vivent dans la misère en attendant l’investiture par le Chef de l’Etat du Gouverneur élu en Mai dernier.

« C’est une surprise de voir les agents qui génèrent et mobilisent les recettes soient impayés depuis plusieurs mois. Chaque année un budget provincial est voté à l’Assemblée provinciale mais nous constatons que la population paye régulièrement les taxes et impôts dus à la province mais aucune route construite, aucun hôpital, ni école inauguré, rien de concret sur terrain, ce qui est grave, l’argent payé est considéré comme un cadeau que nous donnons à un petit groupe d’individus, un butin partagé» a indiqué dans la colère, Dieudonné Ngoyi Kiuma.

A l’UDPS Lomami 1, le Président fédéral appelle la justice à saisir d’office de ce dossier pour que les responsabilités soient établies clairement.

En rappel, c’est bientôt 4 jours que les agents et cadres de la régie financière de Lomami sont en grève. Ils revendiquent la paie de leurs émoluments il y a plus de 6 mois.

Johnny Kasongo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
8 − 1 =