Lomami : Le Député de Lubefu, Muembo Raphael dénonce les tracasseries des militaires (lettre ouverte)

Dans une lettre ouverte adressée au Gouverneur intérimaire de la province de Lomami, Muembo Nkumba Raphael dénonce les troubles de la paix sociale et de la tranquillité publique orchestrés par les militaires dans les localités Kifenkese et Basantu, deux villages contigus à partir desquels les provinces de Lomami et du Sankuru partagent les limites administratives  situés au centre de la République Démocratique du Congo.

L’élu du territoire de Lubefu demande au Gouverneur ad intérim de la province de Lomami de retirer l’autorisation aux militaires qui profite les dividendes de leurs tracasseries et violences sur les creuseurs de diamant en particulier et sur toute la population de la contrée en général.

Extrait de la correspondance 

Il y a trois mois que vous avez installé cinq éléments des FARDC relevant de l’unité basée à Kabinda au lieu sus indiqué, sous prétexte de garantir la sécurité et la paix, pourtant il existe une forte présence de la PNC qui dispose d’un commissariat à Basantu dont la hiérarchie ne vous a jamais fait rapport de trouble grave, grave les militaires qui sont là organisent l’exploitation du diamant, pourchassent les habitants dans leurs campagnes agricoles, extorquent de l’argent, chèvres et poules sous la pluie de coups de feu, une barrière est installée torturant les passagers de Mbuji-Mayi. 

Après avoir entendu les pleurs de la population de cette contrée, et vu comment elle vit dans la psychose lui imposée  injustement par vos militaires, ne puis-je pas vous avouer que votre silence prolongé au sujet de cette situation écœurante, dénote non seulement votre responsabilité dans l’anéantissement de l’espoir qu’à la population du territoire de Lubefu du changement prôné par le président de la République, mais davantage une insouciance à outrance, un sabotage intentionnel des efforts et du leadership du garant de nation, Félix Antoine Tshisekedi  ? S’interroge Me CT Muembo Nkumba Raphael.

L’Honorable Muembo propose par ailleurs que l’autorité provinciale de Lomami laisse les éléments de la Police Nationale Congolaise(PNC) accomplir sa mission régalienne qui est celle de sécuriser la population et ses biens car les militaires impunis et non poursuit constituent un danger public. 

Johnny Kasongo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
14 + 5 =