Lomami : Plusieurs familles du secteur de Kisengua dans le Lubao passent la nuit à la belle étoile

Des centaines de ménages sont sans abris, après un incendie criminel causait suite au décès brusque d’un directeur d’école de Kisengua. Depuis 2 jours, la situation humanitaire demeure préoccupante à Kasenga, dans le secteur de Kisengua, dans le territoire de Lubao.

Plus de 47 cases dont certaines en chaume, une école primaire de la coordination des écoles Catholique libérale sont incendiées par les habitants en colère et la famille biologique rapportent des sources sur place contactées.

Ces manifestants soupçonnent deux enseignants de cette école d’être responsables de la mort mystique et brusque du chef d’établissement. Pour l’instant des centaines de ménages sont sans abris, tous passent la nuit à la belle étoile sans aucune assistance humanitaire.

Le chef de secteur de Kisengua, invite les organismes humanitaires à mener des actions urgentes pour secourir ces familles vulnérables qui se sont réfugiés présentement dans les villages environnants.

Entre temps, la tension sociale reste vive et un déploiement policier demeure une nécessité.

Johnny Kasongo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
19 × 13 =