Lualaba : Le Gouverneur intérimaire Fifi Masuka Saïni et sa campagne « chasse aux hommes »

Bientôt un semestre déjà que la ville de Kolwezi, chef-lieu de la province du Lualaba vit dans une situation qu’on apparenterait à un conflit de pouvoir, qui aujourd’hui dégrade sérieusement le bon fonctionnement de la province. Depuis le départ du Gouverneur Richard Muyej invité à Kinshasa pour la conférence des gouverneurs puis dépêché en Afrique du Sud pour des raisons sanitaires. A Kolwezi, le Vice-Gouverneur et intérimaire, Fifi Masuka Saïni règne en maître. 

Si le Président de l’Assemblée Provinciale, Louis Kamwenyi tente de pacifier les deux camps, pour les proMasuka, la surnommée « Béton » apporte une touche particulière et importante au développement de la province en très peu de temps, dans le camp du Gouverneur Muyej dit « papa Solution », les mécontentements se multiplient au quotidien et ils ne jurent qu’au retour rapide du Gouverneur, car selon eux, la province dite pilote est devenue en très peu de temps, une province de la honte.

C’est qui se passe au Lualaba devient inexplicable…

La Vice-Gouverneur Masuka Saïni faisant l’intérim du titulaire absent de la province depuis le début de l’année agit depuis un temps en Impératrice absolue et écarte tous ceux qui ne regardent pas dans sa direction, dans un pays qui se veut « Démocratique », celle qui se fait désormais appelée « Masuka Béton » étoufferait la liberté d’expression et de penser, un des droits fondamentaux rapportent quelques Kolweziens. 

Les grandes victimes de cette campagne 

Me Joseph Yav Katshung, Avocat, Professeur d’Universités et Directeur de Cabinet du Gouverneur Muyej s’est vu suite à un communiqué de condoléances signé, adressé à la famille biologique et professionnelle du feu l’Honorable Michel Kouvas être suspendu, c’est que personne ne pouvait jamais imaginer, est que cette suspension n’était que le début d’une campagne d’une supposée « chasse aux hommes ». 

Ce jeudi 29 Avril 2021, le Secrétaire exécutif du Gouvernement provincial a annoncé la suspension de deux Ministres, Trésor Tshikambi (l’un des fils politiques de Richard Muyej de la première heure) suspendu pour des raisons non élucidées et Norbert Mbangu des ITPR, pour le retard constaté dans la réhabilitation des routes Kolwezi – Kapanga et Kolwezi – Dilolo – Sandoa, 24 heures après être invité à répondre à une question orale à l’Assemblée provinciale.

26 Mars 2021, sur le terrain le Ministre Provincial des ITPR, Norbert Mbangu (en bleu) aujourd’hui suspendu donne des explications au Gouverneur Intérimaire Masuka.

Il y a lieu de préciser que cette série de suspensions a été précédée la veille par la démission du Ministre des Transports, Patrick A. Kakwata, qui a en croire ses propos, « les conditions de travail serait gravement dégradées au Gouvernorat depuis l’absence de Richard Muyej ».

Si dans les associations et mouvements des jeunes, c’est la démonstration des forces, la population invité le nouveau gouvernement par le biais du Vice-Premier Ministre, Ministre de l’intérieur d’agir sans attendre afin que le calme retourne une fois pour toute dans cette province. 

Rédaction 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 ⁄ 8 =