Musique : Des artistes de la RDC, Rwanda et Burundi lancent « l’hymne de la fraternité régionale » pour promouvoir la paix dans l’Est du Congo

Des initiatives régionales visant la promotion de la paix et la cohabitation pacifique, continuent d’être entreprises dans les Grands-Lacs.

Cette fois, c’est un hymne dit « de fraternité » qui est lancé par 21 artistes musiciens, slameurs et comédiens de l’Est de la RDC, du Burundi et du Rwanda. Cet hymne a été officiellement publié ce lundi 16 mai 2022, à l’occasion de la commémoration de la journée internationale du vivre-ensemble.

C’est dans le cadre du projet « engage-toi, engagez-vous » mis en place par l’Organisation Non Gouvernementale la Benevolencija et le foyer culturel de Goma. Le but est de promouvoir la cohabitation pacifique, la non-violence et la tolérance mutuelle entre les communautés de la région des Grands-Lacs.

« Tous ces artistes se sont retrouvés en résidence artistique pour se respecter et comprendre leurs diversités identitaires, leurs cultures différentes et pour préférer exprimer leurs sentiments de dialogue artistique et culturelle commune. C’est dans cet esprit qu’ils ont ou composer ensemble un hymne de fraternité régionale », a rapporté l’ONG la Benevolencija dans une conférence de presse tenue ce lundi à Goma.

https://youtu.be/I5xJBaUgyPQ

L’hymne est chanté en six langues dont le Swahili, le Kinyarwanda et le Kirundi ainsi que des dialectes de la RDC, notamment le Kihunde, le Mashi ou encore le Kinande. La plupart de ces artistes, viennent des zones les plus meurtries de l’Est du Congo-Kinshasa dont Fizi, Uvira et Kalehe au Sud-Kivu, et Beni, Rutshuru et Masisi au Nord-Kivu.

Il convient de souligner que les actions militaires et politiques sont régulièrement menées pour pacifier l’Est de la RDC qui subit les violences armées depuis plus de deux décennies. Les artistes veulent ainsi, jouer faire leur part, dans la sensibilisation sur la promotion de la paix, une denrée, qui, pour le gouvernement Congolais, doit être recherchée par toutes les couches sociales.

Rédaction/ 7sur7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
13 − 3 =