Nord-Kivu : Après le meurtre d’un militant de la Lucha, Jonas Kasimba saisit l’auditeur général de l’armée et le Ministre de l’Intérieur à Kinshasa

À la suite du meurtre d’un militant du mouvement citoyen pro-démocratie de lutte pour le changement (Lucha) le lundi 24 janvier 2022 à Beni ville dans la province du Nord-Kivu, lors d’une manifestation « Anti état de siège » l’un des notables de la région longtemps meurtrie M. Jonas Kasimba condamne profondément ce drame tragique et présentes ces condoléances à la famille biologique de l’illustre disparu.

En effet, en marge de matérialiser les acquis de l’Etat des droits prôné par le Président Félix-Antoine Tshilombo Tshilombo, M. Jonas Kasimba estime que la force de la justice doit être mise en exergue de manière absolue, c’est dans ce cadre qu’il vient d’intenter une procédure judiciaire, en saisissant l’auditeur général des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et le Ministre de l’Intérieur en guise de soumettre le policier présumé criminel et le commanditaire d’une répression musclée en gaspillant les munitions de guerre à l’égard des manifestants civils, soient punis relativement aux exigences de la constitution congolaise en vigueur.

Notons que ce militant actif de cette structure citoyenne, a reçu brutalement une balle dans son ventre pendant « le sauve tu peu » lors de la répression des manifestants au quartier Butsili dans la commune Mulekera. Dépêché dans un centre de santé de proximité pour les soins approprués, le jeune militant de la Lucha a succombé de suite d’une hémorragie interne.

Pour le moment, une accalmie s’observe dans la ville de Beni, cependant les activités du quotidien sont ralenties au regard de la psychose qui règne dans la zone. Et les activités pédagogiques ont été paralysées toute la journée retenez en outre que, la victime Ushindi est la troisième personne qui vient de perdre sa vie après d’autres militants de la Lucha dont il s’agit de Freddy Kambale, dans les circonstances similaires et même manifestation « Anti état de siège ».

Paul Zaïdi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 + 4 =