Nord-Kivu : destructions des poteaux électriques à Butembo, les leaders appelés à faire la politique hors les périmètres de l’intox.

Au regard de l’aggravation du rythme inhabituel de la destruction méchante des poteaux électriques de la société privée de ENK, un comportement intentionnel qui a élu domicile ces derniers temps dans plusieurs agglomérations de la ville commerciale de Butembo et dont, la motivation de cet agissement qui s’oppose indirectement aux investissements de développement intégral est soutenu clandestinement par certains acteurs politiques oeuvrant dans la zone, le gouverneur civil en sursis de la province du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita décourage cette manière de faire, qui rétrograde sans aucun doute les initiatives de la modernité.

« Destruction des poteaux de l’entreprise d’électricité ENK à Butembo », ceux qui encouragent la barbarie contre les investissements privés dans un secteur si important comme l’électricité ne sont différents des commandants ADF. Faisons la politique autrement sans intox » a écrit sur son page Twitter le gouverneur civil en sursis au Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita.

Il convient de rappeler en outre que hors la destruction des poteaux électriques, les installations de la société électrique ENK ont été plusieurs fois attaquées par les groupes des miliciens mai-mai causant ainsi, d’énormes préjudices qui engendre par conséquent, les difficultés techniques lorsqu’il s’agit de desservir la population de Butembo en électricité.

Paul Zaïdi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
22 + 19 =