Nord-Ubangi : Malo Mobutu, le petit-fils du feu Maréchal Mobutu investi gouverneur

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a dans une série d’ordonnances signée le samedi 6 Août 2022, investi Malo Mobutu, petit fils du feu Maréchal Mobutu, gouverneur de la province du Nord-Ubangi.

Elu avec onze (11) voix, Malo Mobutu devient gouverneur suite à l’élection à l’Assemblée provinciale du Nord-Ubangi sous la houlette de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), le 12 juillet à Gbadolite. Il succède à Izato Nzege Koloke, qui avait démissionné de ses fonctions, le 8 décembre 2021, évoquant une sorte d’acharnement des députés provinciaux contre sa personne.

Malo Mobutu est une valeur sûre, une étoile à suivre 

Ancien conseiller chargé de l’investissement et mobilisation des ressources au Ministère de l’aménagement du territoire, Malo Mobutu Ndimba est né le 14 avril 1982. Il est le petit-fils du feu Maréchal Mobutu.

Le nouveau Gouverneur du Nord-Ubangi, Malo Mobutu.

Il est déterminé à apporter des avantages au développement de la province du Nord-Ubangi. Et celui-ci, avec un œil aiguisé et un regard neuf, excelle dans les actions concrètes liées aux liens historiques de la province pour utiliser ses ressources non seulement pour le développement de la région, mais aussi au vu de sa position stratégique, de son statut de la République Démocratique du Congo et la sous-région.

Avec des forêts, la centrale hydroélectrique de Moboyi-Mbongo, l’aéroport international de Gbdolite, des rivières (Ubangi et Mongala), des institutions universitaires, des minéraux inexploités, une population vouée à l’agriculture, des jardins botaniques et zoologique de Gbadolite, la capitale de la province possède toutes les infrastructures d’un ville moderne, capable de se développer ou d’émerger le plus tôt possible et d’orienter son impact développemental sur la sous-région.

On espère que les fils et filles de la région, dont Mato Mobutu, prendront en compte les aspects liés à l’éventuelle mise en place d’une classe politique responsable qui pourra se débattre avec les barrières culturelles, les rivalités ethniques tribales, les divisions entre frères et sœurs. L’unité en tant que nation permet à la province d’accomplir son destin.

Le petit-fils du maréchal Mobutu a des qualités et des atouts de gestion indéniables pour y arriver. C’est le constat d’analystes expérimentés. Malo Mobutu est un interlocuteur efficace dans les relations publiques, la surveillance et d’autres domaines.

Marcel Kazanga

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
18 ⁄ 3 =