RDC : A sa sortie de prison, Jacky Ndala a appelé au soutien des FARDC

Au total, quarante-six prisonniers bénéficiaires de la grâce présidentielle ont été libérés samedi 18 juin de la prison centrale de Makala (Kinshasa) par le vice-ministre de la Justice, Amato Bayubasire. Parmi eux, se trouve Jacky Ndala, président de la ligue des jeunes du parti politique Ensemble pour la République de Moïse Katumbi.

Réagissant à sa libération, Jacky Ndala dit sortir de la prison avec la mission de soutenir les FARDC engagées aux fronts dans l’est de la RDC et le Président de la République, Félix Tshisekedi.

Plus de deux cents prisonniers ont été graciés. Le processus de leur libération va se poursuivre ce lundi pour ceux qui restent. 

Le tribunal de paix de Kinkole avait condamné Jacky Ndala, mardi 20 juillet 2021, à 24 mois de prison ferme et au paiement de la somme de 500.000 francs congolais (250 USD) d’amende, avec arrestation immédiate, pour incitation à la désobéissance civile.

Rédaction/ Radio Okapi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
16 × 5 =