RDC: Éric Binga plaide que le gouvernement d’Union sacrée soit composé des jeunes technocrates déconnectés des obédiences politiques (Interview)

Dans une interview exclusive accordée à la rédaction de ALAUNERDC.NET ce samedi 23 janvier 2021, l’analyste politique Eric Binga indique que le renouvellement de la classe politique est impérative et n’est pas confondre avec l’Union sacrée en République Démocratique du Congo.

Il a par ailleurs plaidé pour que le futur gouvernement de l’Union sacrée puisse être composé essentiellement des jeunes technocrates complètement des obédiences politiques.

Voici l’intégralité de l’entretien:

Alaunerdc.net: Quelle est l’origine du concept Union Sacrée?

Eric Binga: l’Union sacrée est le nom donné au mouvement de rapprochement politique qui a soudé les Français de toutes tendances (politiques ou religieuses) lors du déclenchement de la première guerre mondiale.

Le terme fut utilisé pour la première fois à la chambre des députés le 4 août 1914, par le Président de la République, Raymond Poincaré, dans son message aux Assemblées. Cela fut le cas immédiatement car l’ensemble des organisations syndicales et politiques de gauche, essentiellement la CGT et la SFIO, se rallièrent au gouvernement

Alaunerdc.net: Comment on peut comprendre l’Union sacrée sous la bannière congolaise?

Eric Binga: Au Congo Kinshasa, les politiciens de l’ancienne classe politique se baratinent pour le pouvoir. Parfois certains utilisent des voies obliques pour y arriver. Ceux qui ne peuvent pas arriver au pouvoir par les urnes ou par la force utilisent des ruses pour gouverner avec ceux qui sont au pouvoir.

Alaunerdc.net: A la vérité, cela ressemble fort bien à un partage des richesses du pays par des supposés illuminés?

Eric Binga: Il est capital de souligner cela à cette époque trouble qui est la nôtre caractérisée par une attention centrale portée aux allégations de blocage des actions du chef de l’État par ses anciens partenaires de la coalition FCC-CACH.

Des telles lamentations présidentielles qui ont aboutis à la création de l’union sacrée. Les hommes politiques sont pratiquement des démagogues, ils roulent pour eux-mêmes tout en nous invitant à les suivre comme si leurs certitudes étaient une sécurité pour nous.

Alaunerdc.net: Est-ce que les congolais doivent refuser la manipulation et la tyrannie des politiciens et proposer un nouveau contrat social ?Avons-nous une classe politique accro aux conciliabules et dialogues de partage du pouvoir ?

Eric Binga: Pour sa gloire personnelle, l’ancienne classe politique a tournée le dos aux préoccupations des populations, optant pour le partage du pouvoir et des richesses du pays.

Les congolais sont fatigués de cette ancienne classe politique qui ne pense qu’à elle seule communément appelé les «ventriotes».

Alaunerdc.net: Quel remède proposez-vous pour la rupture avec l’ancienne classe politique congolaise ?

Eric Binga: Pour rétablir l’équilibre politico-social entre les congolais et l’ancienne classe politique, un changement notable doit être opéré.
Cela passera nécessairement par le renouvellement de la classe politique dans notre pays afin de résoudre cette équation à plusieurs inconnues.

Alaunerdc.net: Quelles sont les recommandations reformulez-vous pour le gouvernement d’Union nationale qui s’annonce ?

Eric Binga:

  • Le prochain gouvernement en gestation estampillé par l’Union Sacrée de la Nation (USN) devrait être composé essentiellement des jeunes technocrates complètement déconnectés des obédiences politiques;
  • Le prochain chef du gouvernement de l’USN devrait être redevable à la population via l’Assemblée nationale et son profil compris entre l’intervalle de 30 à 45 ans;
  • Tous ceux qui ont participé aux gouvernements Kabila et la coalition FCC-CACH ne devront plus figurer dans le gouvernement de l’USN;
  • La société civile (ONG, églises, personnalités apolitiques) devrait absolument figurer au gouvernement de l’USN.

Propos recueillis par la rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =