RDC : Jules Alingete attendu à Lubumbashi pour trouver solution aux dossiers sociaux des agents de la Gécamines « bloqués par les inspecteurs de l’IGF»

Jules Alingete, inspecteur général des financiers, chef de service, est attendu ce vendredi à Lubumbashi (Haut-Katanga) pour décanter la situation des dossiers de plusieurs agents de l’entreprise étatique la Générale des Carrières et des Mines (GECAMINES) bloqués par ses inspecteurs qui sont en mission dans cette partie du pays depuis plusieurs semaines.

Le service de la communication de la GECAMINES qui confirme cette nouvelle à 7SUR7.CD ce jeudi 18 août 2022 précise que la visite de Jules Alingete au sein de cette entreprise entre dans le cadre de superviser la signature d’un accord entre le banc syndical, l’employeur et l’IGF sur la définition d’une nouvelle méthode de travail de l’équipe des inspecteurs de l’IGF avec pour objectif l’encadrement.

A en croire la même source, un compromis a été trouvé sur la libération de tous les dossiers sociaux conformément aux revendications des agents de la GECAMINES.

« Il s’agit essentiellement des avances sur salaire, des avances capitale-pension et le blocage de la main-d’œuvre en régie, alors qu’elle est en appui dans le secteur de la production et de l’enseignement pour ne citer que ceux-là. Les syndicats représentatifs attendent également que Jules Alingete concrétise sa promesse concernant les griefs reprochés à ses inspecteurs envoyés sur place qui ne travaillent que quelques heures par semaine bloquant ainsi la société », lit-on dans une dépêche nous parvenue.

Dans la foulée, poursuit le même service, d’autres griefs sont reprochés aux inspecteurs de l’IGF qui sont à Lubumbashi pour une mission de travail. C’est notamment l’imposition dans le traitement des  dossiers, décomptes finaux dus aux pensionnés, veuves et orphelins et les blocages de différents paiements liés au personnel.

Dans une correspondance du 31 juillet dernier, la délégation syndicale dirigée par Meschack Kasongo Mabwisha avait demandé à Jules Alingete de rappeler ses inspecteurs à l’ordre compte tenu du climat malsain que ces « derniers étaient en train de créer dans le chef des agents de la GECAMINES ».

Rédaction / 7sur7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 − 8 =