RDC : Relance des activités de la Mine de Kipushi en arrêt, le 1er Ministre, Sama Lukonde salue l’aboutissement heureux d’un long processus de négociation

Le territoire de Kipushi, dans la province du Haut-Katanga, a vibré ce mardi 23 août 2022, au rythme de la relance officielle de l’exploitation de la Mine de production de zinc à haute teneur et des travaux de construction de l’usine de Kipushi, par la société Kipushi corporation. SA (KICO SA), une jointe-venture entre la Gécamines et Ivanhoe mines, cérémonie présidée par le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde qui séjourne dans cette partie du pays. 

Ce projet qui date de plusieurs années a été relancé après une longue période de négociation entre les différentes parties prenantes et après que le comité de gestion ait présenté son cahier des charges et pris l’engagement de respecter le nouveau Code minier. Le projet a été éligible lors du lancement d’appel d’offres internationnal de la Gécamines.

Pour cette joint-venture, 32% seront détenus par la société minière de l’État congolais (Gécamines). A noter que Kico et la Gécamines avaient signé une convention d’association depuis le 04 février 2007.

Pour le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde qui a donné le coup d’envoi des activités, cette mine historique est un grand symbole pour toute personne qui connait la cité de Kipushi.  Cette mine va très bientôt totaliser 100 ans depuis sa mise en exploitation en 1924.

« En son temps, Kipushi n’était qu’une cité de quelques personnes mais elle compte aujourd’hui près de 450 mille habitants, en grande majorité des jeunes. Une main d’oeuvre qui nécessite une prise en charge et un projet de développement communautaire », a déclaré le Premier Ministre Sama Lukonde.

Le premier des warriors a par ailleurs souligné que ce projet s’inscrit bel et bien dans la vision de la création d’emplois pour laquelle milite le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

« Je suis heureux de me retrouver ici dans un projet qui rentre dans la droite ligne de la vision de son Excellence Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République, Chef de l’État, qui milite pour la création des emplois, l’amélioration du climat des affaires et l’investissement en RDC. C’est plusieurs milliers d’emplois qui seront créés dans le cadre de cette mine. Ces emplois devront concerner prioritairement la jeunesse active de Kipushi et ses environs », a souligné le chef du Gouvernement.

Il a mentionné, par la suite,  la nécessité de faire bénéficier la présence de cet investissement aux entrepreneurs locaux dans le cadre de la sous-traitance, car cela est une obligation légale .

« Nous exhortons donc l’entreprise KICO et ses partenaires qui sont la Gécamines et Ivanhoe Mines à œuvrer aux côtés de l’État congolais dans l’amélioration des conditions de vie des populations, notamment dans la diversification du tissu économique, en attirant des investissements en Agro-industrie, dans les services de la petite industrie qui permettra de résorber le grand taux de chômage et garantir la paix sociale », a lancé le Chef du Gouvernement congolais.

Bien avant le Premier Ministre, le Directeur Général de KICO Corporation a présenté à l’assistance la consistance de cet important projet pour le pays. Le Gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula, a lui aussi salué la relance des activités de cette mine qui va contribuer à la matérialisation de la vision  « Le peuple d’abord » pronée par le Président de la République. A l’arrêt depuis des décennies, la renaissance de cette mine est rendue possible à la suite du partenariat entre Ivanhoe Mines et la Gécamines dans la nouvelle société quest Kipushi Corporation. Un jour très significatif pour le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde qui dit voir l’aboutissement d’un long processus de négociation qui a permis, après près de 10 ans jour pour jour, la relance du développement de cette mine dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant. La cérémonie de relance des activités s’est déroulée en présence du Gouverneur de la province du Haut-Katanga, de l’administrateur du Territoire de Kipushi, du Directeur Général de KICO Corporation, des responsables de la Gécamines et d’Ivanhoe Mines.

Après les différnts discours marquant le nouveau départ de KICO et la GCM, centrés sur ce nouvel élan de développemt à la base de la population de kipushi, la présidente d’ivanhoe, Mme Marna Cloete, a remercié le Premier Ministre pour la matérialisation de ce partenariat longtemps attendu.

De son côté,  le PCA de KICO/SA, Mr olivier Binyingo, très ému, a dit que c’est un rêve qui vient de se réaliser.

« C’est un boom pour la relance économique. Un facteur qui va favoriser l’emploie et le climat des affaires », a-t-il dit.

Pour terminer avec la série des speech, le PCA de la GCM, Mr. Alphonse Kaputo Kalubi, a déclaré  : « le cœur s’était arrêter de battre. Maintenant, il renaît de plus bel pour battre totalement dans la bonne direction pour prendre un envol vers un future plus sécuriser et prometteur ».

Il a remercié le président de la Republique,  Félix Tshisekedi, pour avoir permis la matérialisation de ce projet longtemps attendu, non sans compter la médiation du Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

 Signalons que le Premier Ministre est accompagné dans cette mission par la Ministre d’État en charge du Portefeuille, Adèle kayinda Mayina, et par la Ministre de Mines, Antoinette Nsamba Kalambayi, sans oublier le Conseiller principal du Chef de l’État en matière des Mines et quelques conseillers principaux et membres de la Primature.

Rédaction / Primature

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 × 13 =