Sommet de la SADC : le Sommet condamne la recrudescence des conflits et les activités des groupes armés

Il s’est tenu le 31 Janvier 2023 à Windhoek, Capitale de la Namibie, le Sommet extraordinaire de la Troïka des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC).

Officiellement ouvert et présidé par le  Président de la République de Namibie, Hage G. Geingob, en sa qualité de Président de l’Organe de la SADC sur la politique, la défense et la coopération en matière de sécurité. Un  sommet qui a réuni les chefs d’État et de gouvernement. 

Empêché, le Président de la République Démocratique du Congo, et Président en exercice de la SADC, Félix-Antoine Tshisekedi se fait représenté par le Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération, Christophe Lutundula.

Au terme des travaux, le Sommet constitué des chefs d’État et de gouvernement membres de la SADC a noté avec une profonde préoccupation la situation sécuritaire instable dans la partie orientale de la République démocratique du Congo (RDC) et a fermement condamné la recrudescence des conflits et les activités des groupes armés, y compris les rebelles du M23 et le soutien apporté aux groupes armés par des étrangers et a décidé d’engager un dialogue entre les États membres des différentes Communautés économiques régionales (CER) qui ont déployé des forces en RDC en vue d’établir et de mettre en œuvre des mécanismes de coordination efficace de leurs interventions en RDC. 

Rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =