Sud-Kivu : Christina Déborah élue Miss of United Tribes 2022

Une Sud-Kivucienne de 23 ans, étudiante en Gestion des Ressources Humaines à l’Institut Supérieur d’Etudes Commerciales et Financières, ISECOF de Bukavu, a été élue Miss of United Tribes 2022. Devançant Miss ClarahArmandah, première dauphine, et Miss Malikia Blessing, deuxième dauphine. Pour celle qui s’est lancée sans trop y croire, la prochaine étape, c’est le titre de Miss continental !

Christina KALINGINA Déborah, a été élue Miss of United Tribes 2022 dans la nuit de dimanche 23 octobre 2022, à l’issue d’un concours organisé à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu retransmis sur les chaines locales. 

« A travers cette couronne prestigieuse de Miss of United Tribes, je suis désormais la représentante de toutes les tribus de notre province du Sud-Kivu et pourquoi pas celles ailleurs », a déclaré, pendant la soirée, cette Ambassadrice, qui travaille dans la mode.

Le jury s’est prononcé à l’issue d’une soirée au cours de laquelle plusieurs miss régionales candidates ont présenté, en talons aiguilles, une série de chorégraphies sur des airs connus de comédies musicales, à grand renfort de strass et de paillettes, sous les acclamations du public de la grande salle Elisabeth, et c’est Christina Déborah, une jeune femme brune de 1 m 70, âgée de 23 ans l’heureuse élue.

Christina KALINGINA Déborah est détentrice de deux autres couronnes :  Miss Universitaire 2021 et Miss Lipanda.

« Je suis amoureuse de la mode, j’adore la mode ! »

Il n’y a pas si longtemps, nous vivions dans un monde où co-existaient différentes tribus de style bien étiquetées. Aujourd’hui, ces cases explosent et laissent place à des esthétiques hybrides, de plus en plus difficiles à caractériser.

Follement amoureuse de la mode, Christina KALINGINADéborah, Miss of United Tribes 2022 a su mettre à profit son regard sur la mode à une fin professionnelle, joindre son obsession pour la mode à sa passion pour le mannequinat, un désir qu’elle a porté en elle aux fils des années.

A ce jour, l’heureuse Miss of United Tribes 2022 possède un agenda très chargé des présentations, car les stylistes et les modélistes ne misent désormais que sur elle pour espérer faire des bonnes affaires. 

L’heureuse élue, Miss Christina Deborah (au milieu) et ses deux dauphines.

Aux préjugés de la société Congolaise, Christina espère faire face

A ce jour, le mannequinant est l’un des métiers difficilement acceptés par la société congolaise. Pour certains, c’est une forme voilée de la prostitution et plusieurs familles ne souhaites pas voir leurs membres des familles évolués dans ce secteur. 

Christina KALINGINA Déborah, consciente de cette conception purement Congolaise, l’heureuse Miss tient à changer l’image de ce métier par un professionnalisme avéré.

« Un seul conseil que je peux donner à celles qui aiment ce métier de mannequin ou Miss, car je fais le deux, c’est juste croire en leurs rêves et ce que vous désirez dans la vie, ayezconfiance en vous même et vous y arriverez… Je sais que la société congolaise ne prend pas vraiment en main ce métier,mais j’essaye juste d’avancer et je sais qu’il y aura des opportunités qui s’ouvriront à moi et que j’irais loin. » 

Christina KALINGINA Déborah, Miss of United Tribes 2022, compte à travers cette couronne faire entendre la voix de la jeune fille congolaise évoluant dans l’Est de la République Démocratique du Congo, exposé à plusieurs à plusieurs problèmes notamment les conflits armés et catastrophes naturelles.

Rédaction /Marcel Kazanga

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
12 − 4 =