Tribune : « Pour l’UDPS, M’zee Kabila était un fou et Kagame Paul est un frère applaudi par 17.000 personnes au stade des martyrs » (Erik Binga)

C’est le paradoxe politique d’un groupe d’individus reclamant une lutte politico-talibane de 37 ans pour arriver là où ils sont aujourd’hui bottant progressivement en touche tous partenaires qui les ont accompagné pour conquérir ce pouvoir largement discutable sur le plan de transparence des urnes.

Il faudrait reconnaître que ce parti politique a connu des mutations considérables durant son parcours voyant les transfuges des plusieurs de ses cadres d’antan au goût du miel ou parfois épuisés par une lutte sans vraie vision et idéologie mais basée sur le slogan binôme ( État de droit et Peuple d’abord) sans soubassement aucun ni plan de sa matérialisation. On se croirait dans un bus à destination inconnue.

Ça critique tout et rien n’est cohérent à leurs yeux dans leurs parcours taliban de 37 ans où tout pouvoir en place était illégitime selon eux et contraire aux intérêts du peuple d’abord. Même la révolution militaire de l’AFDL et M’zee avec ses Kadogo qui ont eu le courage de marcher de l’Est à l’Ouest en bottes en caoutchouc pour déboulonner la dictature et la misère qui la caractérisée a été traité comme un vulgaire vendeur des poulets par l’UDPS et ses leaders. M’zee était un fou selon eux à l’époque !

L’UDPS au pouvoir à la surprise générale en 2019 au détriment de Fayulu et Lamuka

C’est la réalité qui a étonné plus d’un congolais en janvier 2019 et la passation civilisée du pouvoir entre le sortant Joseph Kabila et l’entrant Felix Tshisekedi avait obtenu la bénédiction de toute la nation sauf Fayulu et Muzitu qui continuent de contester sa légitimité.

Lors de la cérémonie de son investiture, l’opinion a été surprise de voir Paul Kagame seul invitée d’honneur de la region des grands Lac être ovationné, applaudi, remercié, adulé voir adoré par les militants pro-UDPS qui n’ont même pas hésité de l’appeler « Frère ».

Entre M’zee qui avait chassé les Rwandais du sol congolais à cause de leurs crimes et agendas cachés en RDC et Felix Tshisekedi qui les considèrent comme nos frères oubliant tous les maux qu’ils ont fait subir à sa population en deux décennies la population devrait choisir son héros et son nationaliste et patriote.

Erik Binga

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
27 × 10 =