Élections 2023 : Denis Kadima prend à bras-le-corps les revendications des leaders de l’opposition

Comme annoncé, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a reçu ce vendredi 30 juin les leaders de l’opposition, hormis Moïse Katumbi représenté par le Secrétaire général de son parti politique.

Au cours de ces échanges qui avaient pour objectif de tamiser les controverses autour du processus électoral pour des élections crédibles, apaisées, transparentes et inclusives, les figures de l’opposition ont soumis leur revendications, principalement le préalable de l’audit externe du fichier électoral par un cabinet international.

« Il (le président de la CENI) a pris cette proposition, il va amener à la plénière de la commission électorale et après nous aurons la réponse. Pour nous, il est essentiel que le fichier soit audité parce que ce processus des élections est faite sur base de confiance« , a expliqué Martin Fayulu au sortir de la rencontre qui a pris plus de 4 heures.

Par ailleurs, le président de la CENI, a dit Martin Fayulu, a reconnu que si de telles consultations ont eu lieu en amont, plusieurs controverses auraient pu être évitées.

Rédaction/ Actu30

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
21 × 23 =