Kinshasa : Le Gouverneur Ngobila interdit le prélèvement par certains députés de pourcentage dans les recettes du marché de la Liberté

Le vendredi 2 février 2024, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a convoqué les membres du comité de gestion du marché de Liberté ainsi que la délégation syndicale de ce marché de négoce situé dans la commune de Masina. Le gouverneur a exposé tous les vices qui gangrènent l’administration du marché de Liberté.

Le président de l’intersyndical du marché de la Liberté a informé le chef de la ville qu’il existe des politiciens et des députés provinciaux qui demandent des quotas mensuels sur les revenus générés par le marché de la Liberté.

Le premier citoyen de Kinshasa, surpris, a condamné toutes ces pratiques mafieuses et a demandé au comité de gestion du marché de cesser de donner des privilèges à qui que ce soit. De plus, la municipalité a demandé aux responsables du marché de la Liberté de maintenir la paix sociale dans cette zone de commerce et de mettre l’accent sur l’assainissement de tous les secteurs du marché. Le gouverneur Gentiny Ngobila s’est engagé à visiter ce site à la fin du mois en cours.

Pour la délégation du Marché de la Liberté, le gouverneur Gentiny Ngobila vient de délivrer le marché de la liberté de mains de ses bourreaux qui l’ont pris en otage depuis des années. « Nous sortons de cette réunion rehagardis parce que nous avons trouvé la solution que nous cherchons depuis longtemps. Nous demandons à nos camarades travailleurs de faire confiance à  leur comité de gestion parce qu’autour de la table, il a défendu ses travailleurs,  et nous avons compris qu’il y avait une main noire qui pillait les recettes du marché de la Liberté. Je demande aussi aux camarades travailleurs de se remettre au  travail et d’être sérieux dans leurs attributions afin de remettre les choses dans l’ordre », a fait savoir le président de l’inter syndicale du marché de la Liberté Paulin Mamba.

L’administrateur du marché liberté, Didier Kabeya Ngunda, a rassuré tous ses employés que le salaire deviendra désormais régulier car le gouverneur de la ville a mis fin au règne des prédateurs sur le marché libre. Il a exprimé sa gratitude à l’autorité municipale pour son implication dans ce dossier, tout en s’engageant à améliorer l’assainissement du marché.

Rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
16 + 30 =