Tribune : Au Haut-Katanga, Baba Kyungu Wa Kumwanza n’est pas mort, il vit en Hénoch Seya Lwembe

Le Baba Wa Katanga, Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza n’est pas mort. Il vit en Hénoch Seya Lwembe, l’homme qui incarne l’esprit du patriarche. 

La toile s’est déjà enflammée au tour de la sortie médiatique de celui en qui le sang de Baba coule jusqu’à ce jour, en oubliant même les vrais problèmes sociaux. Un nationaliste né, un jeune dynamique, Hénoch Seya Lwembe fait-il peur à ce point ? 

L’homme de Tshisekedi 

Il est l’un de jeunes Katangais à avoir dit tout haut ce que les autres disent et pensent tout bas et souvent sous leur lit. Le Choix de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pèse sur la personne de Hénoch alors que ce dernier ne fait que suivre les pas de ses aînés en politiques qui ont compris que faire la politique de la chaise vide ne profite en rien à la population. 

Antoine Gabriel Kyungu, de son vivant avait dénoncé ce comportement mesquin, haineux, de traîtrise qui gangrène les esprits des Katangais. Prenez l’exemple d’une autre couche linguistique de notre pays, vous constaterez que les gens sont unis parfois même pour des causes banales, alors qu’au Katanga les gens s’entretuent pour des intérêts égoïstes et très souvent par les politiciens en mal de positionnement. 

Non. L’esprit sécessionniste qui envahit certains politiciens de l’espace Katanga ne va pas se matérialiser pendant ni après le quinquennat de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, cela traduirait un sabotage aux institutions en place. 

Peuple Congolais en général, et Katangais en particulier, ne cédons pas à cette manipulation des polichinelles. Nous devons barrer la route à tous ses guignols qui veulent semer le chaos. Restons Unis et Indivisbles. Chaque Congolais est chez lui partout sur le territoire national. 

Tribune du Penseur Congolais

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
27 − 19 =