Tribune : « Mining Indaba, 4 ans déjà que vous s’y allez, pour quels résultats. » (Christian Nyamabo)

L’administration Congolaise actuelle en est à sa quatrième participation; on a l’impression que les institutions de la République Démocratique du Congo cherchent n’importe quelle occasion pour remplir leurs agendas, faire des photos, et discours. 

Quel est le bilan, depuis lors ? 

La logique selon laquelle, plus on participe aux salons internationaux et conférences ; plus on augmente la chance d’attirer les investisseurs, est une aberration que seuls ceux ne maîtrisant rien de la gestion de l’État s’obstinent à croire. Si ça marchait la RDC serait gagnante.

Attirer les investisseurs

La République Démocratique du Congo doit travailler en interne sur son attractivité par les réformes garantissant la propriété privée, une bonne fiscalité, ainsi que la lutte contre la corruption…

Les investisseurs n’ont qu’un seul objectif qui est celui de maximiser leurs investissements. Ils connaissent tous les potentialités de la RDC ; s’ils ne viennent pas jusque-là c’est parce que le travail en interne pour les invités n’a pas encore commencé. Mettons-nous au travail.

Les investisseurs viendront d’eux-mêmes ; attirer par les garanties qu’offre la bonne gouvernance aux investisseurs dans bon cadre de climat des affaires.

Christian Nyamabo 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
2 × 15 =