Kasaï Oriental : « Nous vous remercions. Je sais que c’est ça la démocratie qu’on cherchait. Vous savez que l’assemblée provinciale est dirigée par l’UDPS. » Jean Maweja au lendemain de sa destitution

Le Gouverneur Jean Maweja a pris pour la première fois la parole au lendemain de sa destitution. Répondant aux manifestants qui le réclament en tant que gouverneur de province, Jean Maweja Muteba a appelé au calme et à la paix.

« Nous vous remercions comme vous dites que nous ne voulons que notre gouverneur. Je sais que le monde entier nous entend. Ce que je vous demande c’est quoi? Je vous invite au calme et à la paix. Restez calmes. Vous ne pouvez pas détruire les biens d’autrui(…) Nous ne voulons pas entendre que vous avez détrui les biens d’autrui », a-t-il recommandé.

Le désormais ancien Gouverneur du Kasaï Oriental, a par ailleurs révélé que l’expression des élus provincipaux est une preuve de la démocratie installée par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo en République Démocratique du Congo : « Nous vous remercions. Je sais que c’est ça la démocratie qu’on cherchait. Vous savez que l’assemblée provinciale est dirigée par l’UDPS. La province est aussi dirigée par l’UDPS. Quand vous entendez ces gens m’interpeller, n’est-ce pas ça la démocratie ? », a-t-il interrogé ses interlocuteurs.

Et d’ajouter :

« Nous, nous félicitons d’abord de la manière dont notre démocratie croit, parce que ce genre de choses, nous n’en avons pas connu sous Mobutu et sous les régimes précédents de Kabila. Voilà pourquoi nous remercions notre chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour avoir amené la démocratie en République Démocratique du Congo ».

Rédaction / Coulisses

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
48 ⁄ 24 =