RDC : Le vice-ministre des hydrocarbures, Moussa Mondo accusé de grivèlerie (Correspondance)

Moussa Mondo, vice-ministre des hydrocarbures, Moussa Mondo du gouvernement Ilunkamba, est accusé de grivélerie pour n’avoir pas Honoré une facture des boissons à la hauteur de 1100 USD prise lors de la cérémonie de commémoration de l’assassinat de M’zee Laurent Désiré Kabila le 16 janvier 2021.

En effet, selon la lettre de Madame Bijou Malanga , (propriétaire de l’espace Malanga sise sur l’avenue n•11 , au quartier Beau vent dans la commune de Lingwala ) adressée au Président de la République Felix Tshisekedi, le Vice-ministre Moussa Mondo c’était accompagné d’une foule compacte lors de l’anniversaire de M’zee, le 16 janvier en son espace et a commandé la boisson et la nourriture pour agrémenter la journée commémorative et en a décidé de payer la facture, sur le champ, Moussa Mondo n’a payé que 650 USD sur un total de 1750 USD avec une promesse de payer le reste soit 1100 USD.

Toujours selon la propriétaire de l’espace, après toutes les relances et mises en demeure lancées contre Moussa Mondo, aucune suite favorable n’a été réservée jusqu’à ce jour.

Que dit la loi sur ce cas ?

Aux termes de l’article 102 bis du code pénal congolais livre second, le fait pour la personne de se faire servir dans un établissement spécialisé des boissons ou des aliments qu’elle consomme en tout ou en partie. . Alors qu’elle se sait être dans l’impossibilité de payer, tombe sous le coup de l’infraction de grivélerie d’aliments.

Rédaction / Libéral

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 ⁄ 3 =