Arrestation de Jean-Bosco Assamba : « L’Outrage au Chef de l’Etat n’est punissable que si l’Autorité offensée s’en est plaint ou le dénonce » (Me Arlette Odia Kashama)

L’actualité en République Démocratique du Congo est aussi dominée par l’arrestation de Jean-Bosco Assamba, député provincial qui, il y a peu,  avait affirmé dans une vidéo devenue virale que « le Président de la République trompe beaucoup » a été placé en détention, au terme d’une comparution, dimanche, à l’auditorat militaire de l’ituri à Bunia.

Si plusieurs dénoncent ce qu’ils qualifiés d’entrave à la liberté d’expression garantit par la constitution, Me Arlette Odia Kashama, Président exécutif du mouvement patriotique Collectif pour le Développement et l’Unité du Congo, CDUC et Avocate, exige la libération de cet élu provincial « L’Outrage au Chef de l’Etat n’est punissable que si l’Autorité offensée s’en est plaint ou le dénonce. Faute de plainte, le député Assamba doit être libéré, s’il y a plainte, j’implore le pardon du Chef de l’Etat dans le but de maximiser les chances de l’Etat de siège. »

A Bunia, les différentes associations de la société Civile exige également la libération sans condition de cet élu. 

Rédaction 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
20 × 15 =