RDC: Des mouvements citoyens demandent Félix Tshisekedi à nommer Bahati Lukwebo comme Premier Ministre à cause de son expérience et sa proximité avec la population (Déclaration)

Le collectif des mouvements citoyens G24 dont APACHA-RDC demandent le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à nommer l’autorité morale de l’Alliance des forces du Congo et Alliés (AFDC-A), Modeste Bahati Lukwebo comme Premier Ministre dans le gouvernement prochain de l’Union sacrée de la Nation pour son expérience et n’ayant pas été cité dans la criminalité économique, ni être cité dans le rapport Mapping (…).

La déclaration a été faite à l’issue d’un point de presse tenu le vendredi 22 janvier à Kinshasa.

S’agissant du profil du prochain chef du gouvernement qui devra avoir pour mission obligatoire d’améliorer les conditions de vie de la population congolaise, ces mouvements citoyens invite le Président de la République de « considérer une personnalité non seulement expérimentée mais également modérée et conciliante capable de conduire le gouvernement à l’atteinte de cet objectif obligatoire. Ainsi, cette personnalité ne devrait pas avoir fait l’objet de criminalité économique, ni être citée dans le rapport Mapping dans le cadre de massacre et violation des droits de l’homme en RDC« ; a souligné Valentin Muanda Nkanga. A ce sujet, nous pensons que l’informateur le sénateur Bahati Lukwebo est la personnalité indiquée quant à ce, a-t-il renchérit.

Pour ces mouvements citoyens depuis l’annonce de la fin de la coalition Front commun pour le congo et Cap pour le Changement (FCC-CACH), la situation sociale reste précaire. C’est pour cela  » ils demandent les acteurs politiques à la prise de conscience afin d’accélérer la mise sur pieds de la nouvelle institution gouvernementale pour qu’elle s’engage pleinement à la recherche de la solution sociale en vue de rompre avec cette précarité devenue de plus en plus chronique« , s’inquiètent-ils.

En conclusion, au sujet de l’arrestation de l’ancien président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, CENI, les mouvements citoyens condamnent fermement les propos tenus par celui-ci lors du culte du 20è anniversaire de la mort de Laurent Désiré Kabila et invitent la justice à dire le droit.

Simon Mutombo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 + 14 =