RDC : L’ONIP prêt à une vaste vulgarisation du recensement et identification de la population sur toute l’etendue du territoire

Comme chaque année, l’office national d’identification de la population a célébré cette journée dédiée à la lutte mondiale contre l’apatridie à l’immeuble du gouvernement avec la présence remarquée du VPM de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières Daniel Aselo et de plusieurs intérieurs panélistes experts en identification de la population.

La date du 16 septembre a été retenu officiellement par le ministère de l’intérieur, sécurité et affaires coutumière comme étant la journée internationale de l’identité à l’instar des autres journées notamment, la journée de la femme, la journée des droits de l’homme etc.

Pourquoi la journée internationale de l’identité?

La journée internationale de l’identité (appelée ID-Day) a pour objectif de sensibiliser l’opinion sur le rôle important que joue l’identité pour permettre aux individus d’exercer leurs droits et leurs responsabilités de manière juste et équitable dans une société moderne.

Pourquoi le choix du 16 septembre ?

Le choix de la date du 16 septembre a été choisi pour commémorer l’objectif de développement durable (ODD) 16.9, qui appelle à une identité juridique pour tous, y compris l’enregistrement des naissances d’ici 2030.

Les agents et cadres de l’ONIP suivant religieusement l’adresse du DG Richard Ilunga

La promotion de la journée internationale de l’identité par l’ONIP

De peur que le monde oublie l’importance de l’identité, l’ONIP exhorte tous les décideurs politiques à se joindre à cette coalition contre l’apatridie afin de les aider à créer un rappel permanent qui donnera à chaque province du pays, l’occasion, chaque année, de se regrouper et d’évaluer leurs progrès vers la réalisation de cet objectif de développement humain aussi fondamental. Cette campagne n’implique en aucun cas, aucun enregistrement financier, et montre que le gouvernement soutien cette initiative.

Déroulement de la journée internationale de l’identité de ce 16 septembre 2021 à l’immeuble intelligent

Tenue par le directeur général de l’ONIP avec la participation du vice premier ministre et ministre de l’intérieur Daniel ASELO ainsi que de 5 autres intervenants, la matinée d’échange sur l’identité a porté le thème de « identification de la population garantie d’une identité légale pour tous ».

VPM de l’intérieur et Sécurité, Daniel Aselo, prononçant son discours lors de la journée internationale de l’identification.

Le premier intervenant, Richard Ilunga Ntumba, DG de l’ONIP, est intervenu sur le système de base des données de l’Office par où il a expliqué la manière selon laquelle les informations de l’Office sont stockés.

Il s’en est suivi de l’intervention du délégué du haut commissariat pour les réfugiés, HCR en sigle, Deo BITAKUYA qui a intervenu sur la nationalité congolaise et la lutte contre l’apatridie dans le souci d’amener l’auditoire à la connaissance de la vraie appartenance à la nationalité congolaise.

Concernant l’identification de la population par l’ONIP à travers l’octroi d’une carte d’identité pour citoyen biométrique, l’intervenant invité venu du ministère du numérique, monsieur Alain KIKAPI a fait savoir l’importance et les avantages d’une carte biométrique. la biométrie est motivé suite à l’absence du registre national de la population.

L’auditoire étant en majeure partie composée des étudiants, le professeur KAMBA KALUBA Jean a fait une exhortation à la jeunesse estudiantine sur l’importance de l’identification d’un citoyen pour assurer son appartenance à une entité territoriale, la nôtre étant la République démocratique du Congo.

Pour le dernier intervenant, le professeur Bob KABAMBA, la problématique de l’identification date de plus de trois décennies en République démocratique du Congo. L’accompagnement de l’ONIP pour permettre l’identification de la population serait la meilleure chose car dans la lutte contre l’apatridie le but poursuivi est que chaque population puisse bénéficier de sa carte d’identité.

Les interventions de ces différents panélistes experts dans la question de l’identité a débouché sur les différentes questions des étudiants dans l’auditoire. L’ONIP leur a garantie par la bouche de son numero 1 Richard Ilunga de sa descente incessamment dans leurs universités respectives pour plus des détails concernant ses opérations qui seront lancés dans les jours qui suivent.

Erik Binga

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 + 26 =