Elections 2023 : l’ECC plaide pour l’amendement de la Loi électorale au cours de la prochaine session du Parlement (Porte-parole)

L’Eglise du Christ au Congo lève le ton pour demander au parlement de procéder à des amendements sur la loi électorale afin d’éviter les tensions pendant de processus.

L’église du Christ au Congo (ECC), à l’issue d’un colloque réunissant sa Commission Justice, Paix et Sauvegarde de la Création (CJPSC/ECC) et le ministère de Laïcs Protestants (MILAPRO) et d’autres organisations de la société civile s’est prononcée en faveur de l’amendement de la loi électorale au cours de la prochaine session du parlement. Car considère-t-elle, celle-ci  n’est pas en mesure d’amener les Congolais au processus électoral apaisé.

De même qu’elle a demandé la centrale électorale de réaliser que la présente loi électorale renforce le doute sur la sincérité du législateur de doter le pays d’un cadre juridique susceptible de garantir la crédibilité du processus électoral de 2023.Plusieurs  autres recommandations ont été adressées au gouvernement et aux cours et tribunaux. Au gouvernement particulièrement, l’ECC a demandé de présenter un plan global de sécurisation des élections dans les zones exposées aux conflits armés et de présenter le budget global et le plan de décaissement pour le financement des élections de 2023 en vue d’éviter tout dépassement du délai constitutionnel.

Communication ECC

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
29 − 27 =