RDC : le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde regagne Kinshasa se dit satisfait d’avoir trouvé le grand Equateur prêt à accueillir la 9ème conférence des gouverneurs

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge a regagné Kinshasa lundi 14 mars 2022, après une tournée dans le Grand Équateur où il a été pour les préparatifs de la 9ème conférence des gouverneurs et le lancement des travaux de construction du Sanctuaire du Bienheureux Isidore Bakandja. Se confiant à la presse, le Chef du Gouvernement s’est montré satisfait de l’accueil très chaleureux qui lui a été réservé par les filles et fils du Grand Équateur.

Sama Lukonde qui reconnaît que le Grand Équateur rencontre de sérieux problèmes à l’instar d’autres provinces de la République démocratique du Congo, promet de tout mettre en œuvre, à travers son gouvernement, pour y apporter des solutions idoines.

« D’abord pour moi c’est un honneur d’être venu ici à la demande de son Excellence, Monsieur le Président de la République, visiter, pour la première fois, le Grand Équateur. Dans le cadre de cette visite, c’était bien sûr la préparation de la conférence des gouverneurs qui doit se tenir ici selon la volonté du Chef de l’État et tel qu’annoncé lors de la dernière conférence des gouverneurs. J’ai eu d’abord l’occasion de communier avec la population qui m’a offert un très bel accueil, ce pourquoi, je le remercie. Effectivement ça fait plusieurs années, on m’a parlé de près de 40 ans qu’il n’y a pas eu un Premier Ministre qui s’est rendu ici dans le Grand Équateur. Et donc je pense que tout ceci entre dans cette ligne de compte pour laquelle on a eu cet accueil qui était très chaleureux. Par la suite, nous avons eu l’occasion d’avoir un conseil de sécurité élargi parce qu’on n’était pas seulement avec le gouverneur issu de l’Equateur, mais on était aussi avec les membres d’autres provinces, notamment de la Tshuapa, du Nord-Ubangi, du Sud-Ubangi et de la Mongala qui étaient représentés soit par le vice-gouverneur, les gouverneurs et puis les présidents des Assemblées provinciales. Ça nous a permis un peu de baliser en termes de préparation. Par la suite, comme vous l’avez suivi, nous nous sommes rendus à Bokote via Boende pour répondre à une demande de l’église catholique de valoriser et viabiliser le site d’Isidore Bakandja, demande adressée directement à son Excellence, Monsieur le Président de la République, à laquelle il a accédé, donnant instructions au gouvernement et aujourd’hui nous avons pu poser cette première pierre qui sera suivie par le Ministère de l’aménagement du territoire. Là aussi nous avons été très bien accueillis. Nous avons eu une très belle communion, un très bon moment et un très bon message aussi à donner surtout dans cette année où on doit recevoir le Pape d’ici le mois de juillet. Nous avons pu faire un stop sur Boende où nous avons laissé un message avant de rentrer ici à Mbandaka. Nous repartons avec le sentiment que le Grand Équateur est prêt à accueillir cette grande manifestation qui est la conférence des gouverneurs. Il y a encore des préparatifs à finaliser et comme dans toutes les provinces, il y a des problèmes. Il appartient bien sûr au gouvernement d’apporter des réponses à tous ces problèmes », a dit en substance Jean-Michel Sama Lukonde.

Pour sa part, le Chapelain du Pape, Monseigneur Donatien N’shole a salué cette tournée dans le Grand Équateur. Il s’est dit satisfait du fait que le Premier Ministre lui-même a découvert les réalités du Congo profond qui nécessitent des réponses appropriées notamment l’épineuse question de la communication téléphonique.

« C’est un pélirinage très intéressant. On avait un programme de faire un aller-retour Boende-Bokote et rentrer à Mbandaka hier même. Le Seigneur qui écrit droit avec les lignes courbes en a disposé autrement.Le grand message de notre déplacement c’est une vie. On dirait une petite vie dans un coin perdu du monde. Mais une vie qui est maintenant au centre du monde. Et par rapport aux aléas, j’étais particulièrement content que le premier Ministre découvre le Congo profond, qu’il découvre ce coin du pays qui est différent du Katanga et de kinshasa. D’où c’est une opportunité pour activer les opérateurs téléphoniques pour améliorer la communication inexistante dans cette partie du pays », a souligné Monseigneur Donatien Nshole.

Il sied de noter qu’avant son retour à Kinshasa, le Premier Ministre s’est dit rassuré des solutions que son gouvernement va apporter pour le développement du grand Équateur.Signalons également que le chef du Gouvernement était accompagné, dans ce déplacement du Grand Équateur, par le Ministre d’état en charge de l’aménagement du Territoire, le Vice-Premier de l’Intérieur et des hautes autorités de l’église catholique, notamment l’archevêque métropolitain de Mbandaka Bikoro, Ernest Mgboko, l’évêque Toussaint Iluku de Bokungu-Ikela et le chapelain du Pape, Monseigneur Donatien Nshole.

Rédaction/ CellCom Primature

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
27 + 28 =